Votre langage corporel peut torpiller votre candidature

Écrit le à le catégorie conseils.

Votre langage corporel peut torpiller votre candidature

Posture

Un recruteur se fait rapidement une première impression. Prêtez donc attention à votre posture dès que vous entrez dans le bâtiment de votre futur employeur potentiel. Ne vous affalez pas dans les fauteuils de la salle d’attente : ce laisser-aller risquerait d’anéantir toutes vos chances.

Salutations

Le secret d’une poignée de main parfaite ? Serrez la main de votre recruteur fermement, sans pour autant lui broyer les phalanges. Vous avez les mains moites ? Lavez-les préalablement à l’eau froide.

Contact visuel et visage

Osez regarder votre interlocuteur dans les yeux. Bien que parfois inconfortable, le contact visuel n’a rien d’impoli ou de déplacé. Au contraire : vous manifesterez votre sincérité et votre intérêt. Ne froncez pas les sourcils, car vous donneriez l’impression de ne pas comprendre ce que le recruteur vous dit. Affichez plutôt un large sourire.

Volume sonore

Cherchez le volume idéal : ne criez pas, mais ne parlez pas tout bas. Parlez calmement, mais gardez un certain rythme. À défaut, le recruteur ne retiendra pas grand-chose de vos propos.

Calme

Quand on est nerveux, on a tendance à tripoter tout ce qui nous passe sous la main : cheveux, papiers, lacets… Mieux vaut pourtant éviter. Autre conseil : ne vous tortillez pas sur votre chaise et ne tapez pas du pied si vous voulez paraître serein et professionnel.

À ne pas faire

Vous vous préparez pour un entretien d’embauche ? Voici quelques pièges à éviter.
• Broyer la main de votre interlocuteur – en ayant les mains moites
• Fixer le recruteur
• Baisser les yeux
• Garder un œil sur votre smartphone
• Vous affaler dans la salle d’attente
• Vous tortiller sur votre chaise
• Tripoter vos vêtements
• Crier ou parler entre vos dents
• Parler sans cesse

Partager cet article